Votre chien essaie-t-il de vous dire quelque chose ?

L’aboiement est-il une forme de langage chez les chiens avec une signification précise, ou juste un bruit ludique ?

Les chiens échangent des informations entre eux moins par la voix que par un large éventail d’expressions faciales, de postures corporelles et de gestes, ainsi que par diverses odeurs. Les chiens qui aboient la nuit sont probablement en train d’évacuer un surplus d’énergie ou d’annoncer leur présence, et c’est sans doute le seul message qu’ils transmettent aux autres chiens à portée de voix.

Communiquer avec lui facilement

Lorsqu’un chien se dirige vers son maître et aboie délibérément, il s’agit simplement d’attirer l’attention. Vous devez essayer de deviner son comportement général, plutôt que de vous baser sur les circonstances et son comportement général, plutôt que sur la forme ou la hauteur particulière de l’aboiement qu’il émet. Le hurlement ou l’aboiement des chiens de chasse est un cri de chasse instinctif qui informe la meute que le chien est sur une piste. L’aboiement à des bruits étranges est à la fois un avertissement et une menace.

Un chien solitaire qui aboie peut envoyer un cri de rassemblement aux autres chiens qui se trouvent à proximité. Les chiens sauvages, quant à eux, ne répondent jamais, ils ne font que hurler. L’aboiement des chiens domestiques pourrait-il être une forme de communication plus proche de la parole ? Un chien de compagnie qui partage une relation étroite avec son maître et à qui on a appris à comprendre de nombreux mots s’efforce évidemment, parfois avec succès, de donner un sens à ses propres énoncés.

Un chien qui veut affirmer son importance et son audace utilise instinctivement tous les effets qui le font paraître plus grand et plus effrayant, en levant le dos pour augmenter sa taille et en tenant la tête haute en signe de défi. Un chien qui veut montrer sa soumission fait tout le contraire, se faisant petit en s’accroupissant, la queue entre les pattes et les oreilles couchées.

Un chien qui veut affirmer sa dominance prendra une position perpendiculaire, la tête au-dessus des épaules de l’autre chien, tout en le poussant ou en le narguant, le cou arqué, la tête et la queue relevées et tendues. L’invitation conventionnelle au jeu est une posture avec le front recroquevillé, les membres postérieurs hauts, la queue remuante, l’œil vif et un petit jappement. Une posture rigide avec un regard fixe et une queue haute et tremblante est hostile. Une queue haute et stable signifie la confiance en soi, et une queue basse indique l’infériorité, la fatigue, la mauvaise santé ou la mauvaise humeur.

Des expressions faciles à décoder

Donner des coups de patte au cou est une expression d’affection, et donner des coups de nez est une autre invitation à jouer. Donner la patte est un geste canin conventionnel qui a deux significations possibles. Lorsqu’il donne sa patte à son maître en évitant le contact visuel, il dit « Pardonne-moi, s’il te plaît » ou, lorsqu’il veut de l’attention, il dit « Je suis là, ne m’oublie pas ». Quand il offre sa patte à un autre chien, c’est un signe de soumission.

Un maître, qui prend la peine d’observer son chien et de lui rendre la politesse de l’écouter, peut établir un système simple de communication bidirectionnelle avec son animal. Les messages canins sont généralement très élémentaires, car il nous demande beaucoup moins que nous ne lui demandons. « J’ai faim », « J’ai soif », « J’ai besoin de sortir », ou « Viens avec moi je crois que quelque chose ne va pas » sont parmi les messages qu’il parvient à transmettre très bien compte tenu de ses moyens limités. Son expression la plus éloquente est le gargouillis émotionnel d’aboiements qui signifie « Tu m’as manqué ! ».

Toutes ces petites attitudes, ces mimiques, n’oubliez pas de les immortaliser en photo ou en vidéo. Ainsi, quand votre cher animal aura disparu, pour pourrez les mettre en ligne sur un cimetière virtuel pour animaux et les regarder de temps, pour retrouver tous ces instants fantastiques partagés avec lui.